Les copropriétés munies d’une installation collective de chauffage ou de climatisation ont jusqu’au 1er janvier 2017 pour subir un bilan énergétique.

Pour les copropriétés de 50 lots et plus, les syndics de copropriété doit faire établir un audit énergétique.

Pour les petites copropriétés de moins de 50 lots, un DPE immeuble ou DPE collectif devra être effectué.

Dans les deux cas, le bilan énergétique nécessite l’intervention d’un opérateur certifié.

Les objectifs en sont les mêmes : estimer la consommation annuelle d’énergie et les quantités de gaz à effet de serre, repérer les possibilités d’amélioration des performances énergétiques (conseil d’utilisation des appareils, modernisation des équipements, travaux de rénovation énergétique).

Demandez l’intervention d’un opérateur du cabinet ADÉQUAT ENVIRONNEMENT pour vous mettre en conformité avec la réglementation.